Shawn Sinclair,
Shawn Sinclair, DT FIS

Je n’ai jamais eu l’intention de devenir un officiel.

J’ai grandi dans une famille de skieurs et j’ai toujours eu une passion pour ce sport. Mon parcours personnel a commencé comme compétiteur, puis comme entraîneur, instructeur et maintenant comme officiel.

Comme beaucoup de gens qui se retrouvent à faire du bénévolat en tant qu’officiel, j’ai reçu beaucoup d’encouragements. Des bâtisseurs tels qu’Alan White, Richard Lemoine, Jim McCarthy et Al Maddox ont joué un rôle déterminant dans le développement de ma carrière d’officiel et de celle d’un nombre incalculable d’autres personnes.

En Ontario, des changements ont été apportés au fil des ans pour faciliter la certification des officiels, notamment en mettant en ligne le cours de niveau 1. Le nouveau programme de mentorat, qui donne aux officiels la possibilité de suivre un délégué technique (DT) ou un officiel majeur lors d’un événement de niveau 1 ou 2, peut contribuer à l’acquisition d’expérience et à l’établissement de liens pour soutenir nos officiels en développement. Mais l’aspect le plus important du bénévolat pour devenir officiel est peut-être de répondre à la question : pourquoi? Permettez-moi de vous faire part de quelques-unes de mes réponses personnelles à cette question et peut-être que ces réponses trouveront un écho chez vous.

J’aime le ski, la liberté, la vitesse, les nuances techniques de notre sport. Notre sport est complexe et nous organisons des événements complexes. Nos courses se déroulent sur un très grand terrain de jeu. Nous disposons de plusieurs techniques différentes pour nous propulser sur un parcours. Nos parcours sont de différentes longueurs, sur différents terrains et dans différentes conditions météorologiques. Nous disposons d’équipements différents pour chaque course et nous demandons parfois aux athlètes de changer d’équipement au milieu de la course. Chaque jour de course, il peut y avoir des enfants de 8 ans et des personnes âgées de 60 ans, des athlètes handicapés et des athlètes valides qui utilisent le même stade, les mêmes pistes et franchissent la même ligne d’arrivée. C’est à la fois excitant et stimulant. En tant qu’officiel, cela peut être immensément gratifiant, comme de terminer un casse-tête de 1000 pièces! J’ai toujours trouvé que la communauté des bénévoles et des officiels était solidaire, passionnée et dévouée. L’enthousiasme est contagieux!

En février 2023, les Jeux d’hiver de l’Ontario ont eu lieu dans le comté de Renfrew. Les épreuves de ski de fond se sont déroulées sur le terrain de sport de la ville de Renfrew. Il n’y avait pas de stade, pas d’installations, pas de parcours et pas de damage. Lors de ces jeux, des bénévoles et des officiels des quatre districts de l’Ontario se sont réunis pour concevoir et construire un stade, concevoir et construire un parcours de course et organiser un événement extrêmement réussi. L’événement a été un hommage au dévouement de nos officiels, et ce fut un plaisir de faire partie de cette communauté. Le défi, l’excitation, l’esprit positif et le dévouement des bénévoles pour créer cet événement resteront toujours un moment fort de ma carrière. J’espère que vous aurez l’occasion de participer à quelque chose d’aussi gratifiant au cours de votre voyage à ski.

Shawn Sinclair, DT FIS